Semaine de la Mobilité 2020: les gagnants des Défis sont connus!

Comme les années précédentes, le «Défi mobilité des représentants des travailleurs» a été organisé dans le cadre de la Semaine de la Mobilité. Objectif: inciter les équipes syndicales à mener auprès des travailleurs des actions originales sur le thème de la mobilité durable, tout en valorisant leurs actions de fond.  

Pour cette catégorie «Meilleur projet mobilité porté par des représentants du personnel», les Cellules syndicales de Mobilité ont primé les projets suivants : 

  • 1er prix : Ikanbi Belgium (Province de Liège) – projet FGTB
  • 2e prix : Groupe Santé CHC – Mont Légia (Province de Liège) – projet CNE/Setca
  • 3e prix : Zone d’activités économique Nimy-Ghlin (Province du Hainaut) – projet CSC

Des prix « Coups de cœur » ont aussi été décernés aux équipes syndicales de  trois entreprises de travail adapté pour leur formidable travail : Atelier 3000 & Entra (Zoning Heppignies – Province du Hainaut) et Entranam (Zoning de Noville les Bois – Province de Namur).

Saluons l’imagination et la motivation de ceux et celles qui ont relevé le défi de mener des actions pour le bénéfice de leurs collègues, dans un contexte sanitaire pas facile!

Divers lots seront remis prochainement aux gagnants. Voici, en bref,  la description des « défis » primés.

Ikanbi Belgium

Depuis plusieurs années, la délégation syndicale SETCa d’Ikanbi Belgium travaille à améliorer la mobilité des travailleurs de l’entreprise. Pour leur deuxième participation au Défi Mobilité, l’équipe a réalisé de multiples actions pendant deux jours. Les 18 et 21 septembre, elle a proposé notamment :
o de tester différents moyens de mobilité douce (vélo, vélo électrique, trottinette électrique) pendant les pauses des travailleurs,
o un repérage complet des accès piétons et cyclistes pour se rendre au travail en toute sécurité,
o un atelier de réparation vélo pour les cyclistes de l’entreprise, 
o distribution de chasubles et de documentation au stand,
o un concours pour les cyclistes de l’entreprise avec des prix,
o de tester gratuitement les lignes du TEC pendant 1 semaine avec des pass Mobib.

La délégation syndicale a également distribué des tracts pour inciter les travailleurs à se déplacer plus durablement pour venir au travail en rappelant les possibilités de transport qui existent. Le SETCa a démarché les autorités communales pour les interpeller sur la question de la sécurité des travailleurs sur le chemin du travail suite à différents accidents avec blessés qui se sont produits durant l’année écoulée. 

Groupe Santé CHC – Mont Légia (Province de Liège)

Le 17 septembre, au MontLégia, l’hôpital liégeois flambant neuf, l’équipe syndicale CNE a organisé en front commun avec le Setca une action de sensibilisation qui a principalement porté sur l’usage du vélo électrique comme mode de déplacement domicile-lieu de travail.

Via une convention de prêt pour un an avec l’association Pro-Vélo, l’hôpital a en effet mis 60 vélos électriques à disposition du personnel. Vu le succès de la formule, une seconde formule de prêt pour une durée de 2 mois a été mise en place.

Les délégué.e.s ont accueilli les cyclistes dès 6 heures du matin et ensuite rendu visite au personnel du Centre général administratif avec du matériel de sensibilisation. 

Une enquête en ligne a également été diffusée (avec beaucoup de succès) par les délégué.e.s pour mesurer le degré de satisfaction par rapport à ces vélos électriques et vérifier en quoi la mobilité du personnel a été affectée par le déménagement de la clinique vers le site du MontLégia. Ses résultats aideront les représentants syndicaux à poursuivre la concertation sociale sur ce sujet, dans l’intérêt du personnel de l’hôpital.

Zone d’activités économique Nimy-Ghlin (Province du Hainaut)

Le 16 septembre, des militants et permanents de la CSC Transcom et de la CSC Mons La Louvière ont sillonné le parc d’activités de Nimy-Ghlin en vélo, avec des arrêts prolongés chez H&M, bpost et à l’école de l’Hippodrome. Symboliquement, ils ont aussi planté sur un rond-point un « arbre du changement ».

Plus de 8.000 travailleurs et travailleuses sont occupés sur ce parc d’activités, mais à peine 1% s’y rendent en vélo. La faute à cette fameuse Route de Wallonie, très fréquentée par les camions, et très dangereuse pour les usagers faibles…

L’action avait donc pour objectif d’attirer une nouvelle fois l’attention des travailleurs, des directions d’entreprises et des décideurs politiques sur la question de l’accessibilité en vélo de ce parc d’activités. Une invitation à donner son avis via une enquête en ligne a été également diffusée. 

L‘an dernier, la CSC locale avait déjà sensibilisé les travailleurs sur le sujet à l’occasion de la Semaine de la Mobilité. Des contacts avaient aussi été pris avec l’Echevine de la Mobilité de la Ville de Mons, sans grand retours jusqu’à présent. 

Avant l’été, une rencontre a également eu lieu avec le Cabinet du Mministre wallon en charge de la Mobilité. La CSC Transcom a mis en avant un nouvel argument de poids, à savoir le plan de développement 2020-2023 de la SNCB qui prévoit davantage de trains en heures de pointe à la gare de Ghlin et ce, à partir de décembre 2020. 

Depuis cette gare, située à proximité de ce zoning (à moins d’1 km de Bbpost et de H&M Logistics, par exemple), il serait tout-à-fait logique d’aménager une piste cyclable. La CSC Transcom a donc proposé une cartographie de l’itinéraire de cette future piste cyclable, qui passerait par le halage et la route de Wallonie.

Cet aménagement pourrait constituer une précieuse opportunité pour une mobilitée plus durable et moins onéreuse pour pas mal de travailleurs, mais aussi pour des demandeurs d’emploi, des stagiaires non motorisés ou encore pour les jeunes en formation de l’école de maréchalerie située sur l’hippodrome de Wallonie tout proche. Et sans oublier bien sûr l’avantage que ça représenterait pour les riverains de ce parc d’activités.

Atelier 3000 & Entra (Zoning de Heppignies – Province du Hainaut)

Le 22 septembre, les deux délégations FGTB-Centrale Générale ont notamment distribué à tous les travailleurs un tract les incitants à tester d’autres moyens de mobilité pour se rendre au travail.

Suite à ces contacts avec les travailleurs, les deux entreprises vont organiser des tests de vélos électriques pour les travailleurs intéressés ainsi que des trajets en bus accompagnés. 

Ces entreprises ont aussi adressé un courrier aux autorités locales et au Ministre de la Mobilité pour attirer leur attention sur les problèmes pour se déplacer sur le parc d’activités et les améliorations urgentes pour en améliorer l’accessibilité.  Des milliers de travailleurs viennent tous les jours sur leur lieu de travail dans les ZAE jouxtant l’aéroport de Charleroi.

Entranam (Zoning de Noville les Bois – Province de Namur)

Le 23 septembre , les délégués CSC d’Entranam, une entreprise namuroise de travail adapté ont distribué une enquête ‘mobilité’ à leurs collègues du site de Noville-les-Bois.

Cette enquête porte sur le coût et la durée de leurs déplacements domicile-travail, ainsi que sur les améliorations souhaitées en  matière de remboursement des frais de déplacement et d’accessibilité à ce zoning. Un sujet qui a suscité beaucoup d’intérêt parmi le personnel de l’ETA et que les délégués comptent bien aborder prochainement avec la direction.