Le covoiturage ou comment réduire ses frais de déplacement

Deux euros à la pompe, peut-être 2,5 prochainement et pourquoi pas 3 euros! Le prix de nos carburants ne cesse de s’affoler sans pour autant voir une perspective d’accalmie. Ces prix reflètent les diverses crises que nous traversons, mais surtout la spéculation sur l’approvisionnement énergétique du pays au détriment des citoyens et des travailleurs et travailleuses. 

Comment appréhender la situation quand le prix d’un plein avoisine les 100 euros et quand des citoyens se demandent si se rendre au travail ne coûte pas plus cher que de rester à la maison? Il existe pourtant des solutions pour diminuer immédiatement la facture des déplacements des travailleurs et travailleuses : les transports en commun, la mobilité douce et le covoiturage !

Règlement interne de covoiturage

Le covoiturage est l’une des réponses à l’augmentation des prix car il est simple à mettre en place et n’engendre pas de frais supplémentaires pour l’entreprise. Il demande toutefois une organisation entre collègues afin de se regrouper (horaires et dispersion géographique), mais le jeu en vaut la chandelle.
D’une part, il diminue le nombre de véhicules sur la route et donc les embouteillages s’il est adopté à plus grande échelle. D’autre part, il permet de partager le prix du voyage entre le nombre de personnes à bord et il peut être fiscalement très avantageux si l’entreprise organise le covoiturage.

En effet, les covoitureurs peuvent bénéficier d’une exonération d’impôt sur l’indemnité domicile-lieu de travail mensuelle si un règlement interne de covoiturage est mis en place dans l’entreprise. Les covoitureurs choisissent alors de déclarer les frais réels ou la déduction forfaitaire des frais professionnels (exonération jusqu’à 100%). C’est tout bénéfice pour les travailleurs.

Enfin, sachez que l’assurance responsabilité civile couvre l’ensemble des passagers du véhicule et l’assurance accident de travail de l’employeur couvre les accidents sur le chemin du travail même en tenant compte d’un petit détour pour rejoindre vos collègues. Donc à vos volants partagés!

Plus d’infos? N’hésitez pas consulter notre brochure sur le covoiturage ou de prendre contact avec votre cellule mobilité.